Pourquoi se lancer ?

Réponse courte : car les produits d'entretien classiques sont une aberration. 

Il nous semblait important de parler de certains faits et chiffres concernant l'accès à l'information en tant que consommateur, les risques sanitaires et environnementaux.

Des informations confuses

Les industriels compliquent considérablement l'accès à l'information pour les consommateurs. Comment ? 

  • En utilisant jusqu'à 28 synonymes pour une même substance. 
  • En regroupant les ingrédients par termes génériques et en utilisant des échelles de grandeur sur les étiquettes. Une étiquette pourra donc mentionner 'agents de surface : entre x% et x%' ou simplement 'parfums'.
  • En rendant l'accès à la liste exhaustive des ingrédients très fastidieuse, voir impossible, alors que la loi les y oblige.

Leur but est clair : cacher à tout prix... mais cacher quoi ? 

Des risques sanitaires

Les produits d'entretien contiennent majoritairement des tensioactifs sur base pétrochimique combinés à des acides, bases, agents complexants, enzymes, agents de blanchiment, azurants optiques, désinfectants, conservateurs, solvants, parfums…

Ces savants mélanges émettent des composés organiques volatiles (COV) qui viennent directement se loger dans nos poumons. Ainsi, parmi les risques liés à l'exposition répétée de ces produits on compte : des difficultés respiratoires, de l'asthme, une inflammation des muqueuses mais aussi des irritations, des allergies, des nausées et, beaucoup plus grave, des cancers.

En effet, selon une étude (ADOQ, CSTB/INERIS/IRCE Lyon), 91% des produits testés émettent du formaldéhyde en réagissant avec l'ozone contenu dans l'air, une substance cancérogène avérée pour l’Homme (Centre international de recherche sur le cancer ). Cette même étude démontre que tout les produits testés ont augmenté le taux de concentrations des COV dans l'air. 

À cela, il faut ajouter notre surprenante ignorance quant aux effets de la majorité des substances chimiques autorisées sur le marché européen. Sur 100 000 substances, nous ne connaissons les effets que de 3 000. 

3% donc... nous ne connaissons les effets que de 3% des substances chimiques mises sur le marché. 

Chaque année, 400 millions de tonnes de produits chimiques sont produits et nous ignorons les effets d'un bon nombre d'entre elles. 

Peu étonnant donc, qu'une partie des substances autorisées s'avère ne pas être conforme et représente un danger : une enquête des autorités allemandes révèle que sur (seulement) 1 814 substances chimiques analysées, 32% ne remplissent pas les critères de non dangerosité pour la santé et l’environnement imposés par la réglementation européenne Reach.

C'est chaud. 

Et c'est pas tout.

    Des risques environnementaux

    Si les produits d'entretien classiques sont nocifs pour les humains, ils le sont également pour la biodiversité. 

    Après utilisation, ils se retrouvent dans les eaux usées et, à moins qu'un traitement coûteux ne soit mis en place, les molécules chimiques se retrouvent directement rejetées dans les milieux naturels. Et sans surprise, même après traitement, certaines substances persistent dans les eaux rejetées.

    Les effets cancérigènes, reprotoxiques (toxiques pour la reproduction) et mutagènes ne sont pas les uniques risques pour la biodiversité. Les écosystèmes étant complexes et les effets domino difficilement prévisibles, il est impossible d'établir une liste exhaustive des ces conséquences.  Voici cependant un exemple parlant :

    Selon l'ADME, les produits d'entretien sont directement responsables de 50% des rejets de phosphate dans les eaux françaises. Cela induit un déséquilibre qui favorise une croissance anormale des algues. En mourant, celles-ci sont décomposées par l'action des micro-organismes qui consomment de l'oxygène et en conséquence, asphyxient la faune aquatique. On parle d'eutrophisation (d'ailleurs, le phosphore est indispensable à la production d'engrais, dont nos modèles agricoles ne peuvent plus se passer, et c'est une ressource non renouvelable dont on estime que le pique de production sera atteint d'ici 20 ans). Vous avez dit effet domino ?

    Malheureusement, le rejet des substances chimiques dans l'environnement n'est pas la seule source de pollution. Les produits d'entretien viennent emballés dans du plastique, beaucoup de plastique : en réutilisant les emballages des neuf produits ménagers que le kit remplace vous éviterez d'en consommer environ 650g. À cela il faut ajouter le fait qu'étant principalement composés d'eau, les émissions de CO2 qu'ils génèrent durant leur transport sont d'autant plus importantes. En bref, l'ensemble du cycle de vie est polluant. 

    Ne vous faites pas avoir

    Vous savez désormais l'impact des produits classiques et désirez agir ? Parfait ! Il vous faut cependant être vigilant : les produits vendus comme étant 'écolo' 'naturels' ou 'verts', censés être à base de bicarbonate, de savon de Marseille ou encore de savon Noir, ne sont que du pur greenwashing. Dans une revue dédiée, 60 millions de consommateurs en a fait le triste constat lors d'une batterie de tests sur plusieurs marques. 

    Pour compléter cet article, nous avons établi la liste des ingrédients nocifs que nous avons retrouvés dans les neuf produits que le kit a pour vocation de remplacer. 

    Pour des raisons légales, nous n'allons pas citer de marque mais sachez qu'il s'agit de produits courants que l'on connaît tous.

    Petit disclaimer cependant, nous ne sommes pas chimistes. Nous avons seulement compiler ces données depuis différentes sources. Comme vu plus haut, les informations sont difficiles d'accès. Cette liste peut donc contenir des erreurs. Aussi, si vous en voyez, n'hésitez pas à nous les signaler en envoyant un mail à contact@zerozone.fr.
     

    Crème à récurer multi-usage

    Substances Effets
    C9-11 pareth-5 Faible biodégradabilité
    Ethanolamine Nocif pour l'envir. / Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Benzisothiazolinone Toxique pour les organismes aquatiques / Allergisant
    Dimethicone Faible biodégradabilité
    Geraniol Allergisant
    Limonene (présent dans les huiles essentielles) Allergisant

    Nettoyant pour vitre

    Substances Effets
    Cocoamidopropyl Dimethyl Betaïne Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif / Allergisant
    C9-11 Ethoxylated Alcohol EO 8:1 Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Butoxypropanol Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Propylene Glycol Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Sodium Laureth Sulfate Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif

    Liquide Vaisselle

    Substances Effets
    Sel de sulfate d'alcool éthoxylé en C12- 14 EO 2-3:1 Toxique pour les organismes aquatiques / Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Lauryl Amidopropyl Dimethyl Amine Oxide Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Methylisothiazolinone Toxique pour les organismes aquatiques / Allergisant
    Octylisothiazolinone Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif

    Tablettes Vaisselle

    Substances Effets
    Pentasodium Triphosphate Irritant
    Acide méthacrylique : 2- propenoic acid homopolymer sodium salt sulfonated Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    PEG-130 - PEG-150 PEG-30 - PEG-40- Polyéthylène glycol Allergisants
    Tétraacétyléthylènediamine Faible biodégradabilité
    Ceteareth-25 Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif / Allergisant
    Alcool polyvinylique Faible biodégradabilité
    Citrate de sodium Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Methyl-1H-benzotriazole Toxique pour les organismes aquatiques / Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif / Faible biodégradabilité
    Tetrasodium Etidronate (EDTA) Faible biodégradabilité / Dangereux pour la santé si ingéré
    Limonene (présent dans les huiles essentielles) Allergisant

    Gel WC

    Substances Effets
    Acide chlorhydrique Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif / Toxique pour les organismes aquatiques
    2 2'-(octadec-9-enylimino)bisethanol Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif / Toxique pour les organismes aquatiques
    Alcools (C13-c15) ramifiés et linéaires, éthoxylé eo=8 Faible biodégradabilité
    Alcools en c16-c18 et alcools insaturés c-18 éthoxylés Faible biodégradabilité

    Lessive

    Substances Effets
    Alcool gras éthoxylate C12-18 EO 68213-23-0 Toxique pour les organismes aquatiques / Faible biodégradabilité
    Alcools C12-14 éthoxylés sulfatés, sel de sodium 68891-38-3 Toxique pour les organismes aquatiques / Faible biodégradabilité / Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Acide benzènesulfonique, dérivés alkyles en C10-13, sel de sodium 68411-30-3 Toxique pour les organismes aquatiques / Faible biodégradabilité / Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif / Allergisant
    Métaborate de sodium, anhydre 7775-19-1 Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif

    Adoucissant

    Substances Effets
    Methoxypolyoxymethylene Melamine Toxique pour les organismes aquatiques
    Acide étidronique Toxique pour les organismes aquatiques / Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Dimethicone Faible biodégradabilité
    Hydroxyde de sodium Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Trimethylsiloxysilicate Faible biodégradabilité
    Ditallowoylethyl Hydroxyethylmonium Methosulfate Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Alcool isopropylique Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Chlorure de calcium Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Butylphenyl Methylpropional Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Acide chlorhydrique  Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif / Toxique pour les organismes aquatiques
    Butylphenyl Methylpropional Allergisant / Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Acrylamide/Sodium Acrylate Copolymer Allergisant / Toxique pour les organismes aquatiques
    Glycol Stearate Allergisant / Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif /Toxique pour les organismes aquatiques
    Alpha-Isomethyl Ionone Allergisant
    Coumarin (présent dans les huiles essentielles) Allergisant
    Benzyl Salicylate Allergisant
    Benzyl Benzoate Allergisant
    Citronellol Allergisant
    Hexyl Cinnamal Allergisant
    Eugenol Allergisant

    Détachant

    Substances Effets
    c12-14 pareth-7 Toxique pour les organismes aquatiques / Faible biodégradabilité
    C12-14 Pareth-3 Toxique pour les organismes aquatiques / Faible biodégradabilité
    Alkyl Hydroxyethyl Dimethyl Ammonium Chloride Extrêmement toxique pour les invertébrés aquatiques, hautement toxique pour les poissons, modérément toxique pour les oiseaux, et légèrement toxique pour les mammifères / Irritant / Allergisant
    Acide sulfurique Toxique pour les organismes aquatiques / Faible biodégradabilité / Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif

    Déboucheur

    Substances Effets
    Hydroxyde de sodium (soude caustique) Toxique pour les organismes aquatiques / Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Hydroxyde d'ammonium Toxique pour les organismes aquatiques / Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif
    Decyl Décan-1-ol Irritant pour les voies respiratoires et la peau, corrosif